Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 28 septembre 2010

Une profanation christophobe tous les deux jours en France

profanation20082.jpg

Parole du Diable ...


Depuis 2005, un lieu sacré est violé tous les deux jours. «Les faits perpétrés dans les cimetières sont pour l’essentiel des dégradations de stèles, d’ornementations et des inscriptions» , note le rapport, qui précise que les profanations recensées par les gendarmes – qui couvrent 95 % du territoire – touchent «très majoritairement des tombes chrétiennes ou des églises ». Dans les campagnes et en zones périurbaines, quelque 122 cimetières communaux et 34 lieux de culte catholique et 18 monuments aux morts ont été visés en 2009. Pas moins de cinq violations de tombeaux, dont deux exhumations ont été à déplorer. «Les départements du Bas-Rhin (11 faits), la Somme (9 faits), l’Ille-et-Vilaine (7 faits) et enfin la Gironde, le Gard et les Vosges (6 faits) concentrent le plus grand nombre de profanations», précise le document, qui détaille ainsi une série de périodes à risques. Ainsi, les profanateurs passent plus volontiers à l’action le 30 avril (…) [jour de la] de la fondation de l’Église de Satan aux États-Unis. Des pics sont aussi observés le 31 octobre, fêtes d’Halloween et jour de l’An sataniste, mais aussi lors des dates des solstices et d’équinoxes. Plus globalement, 50 % des actes de vandalisme se produisent le week-end et sans témoin, ce qui rend les investigations difficiles. L’année dernière, les gendarmes ont cependant réussi à résoudre une cinquantaine d’affaires et à confondre 106 profanateurs présumés. En décryptant leur profil, la note de la DGGN révèle que 83 % d’entre eux sont des mineurs et que 79 % sont de sexe masculin. Certains n’ont reculé devant aucune limite, allant jusqu’à improviser le 18 juillet dernier un rodéo à scooter dans la nef moyenâgeuse de l’église d’Échillais, près de La Rochelle, où un Christ en croix du XVIIe siècle gisait au milieu du chœur, démantibulé.

SOURCE : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/09/22/01016-20100922ARTFIG00705-une-profanation-tous-les-deux-jours-en-france.php

Les médias se taisent toujours sur tout cela, car, après tout, les racailles satanistes ne profanent jamais que des lieux Catholiques … Pas de quoi faire la une des journaux, contrairement aux profanations contre des lieux de cultes juifs intégristes …

Ho, génial, un tout petit article dans le Figaro depuis 2005 … Merci, c’est trop gentil …

Quel monde de fous … Vivement le jour où la peur changera de camp … Kyrie Eleison …

 

Source: Les Intransigeants

mardi, 15 juin 2010

Plouay : l’autel de la grotte de Lourdes profané


Ce n'est pas la première fois que le site de la Grotte Notre-Dame-de-Lourdes, route de Lorient à Plouay (Bretagne) est victime de malveillance, de dégradations, de vandalisme.

Mais cette fois l'autel a été « gravement profané ». Sa croix de marbre blanc a été brisée en trois morceaux à coups de lourdes pierres qui ont été retrouvées sur place. Le Christ en fonte, qui ne date que de l'an passé, est cassé. Par ailleurs, une demi-douzaine de poteaux destinés à soutenir les stations du Chemin de croix ont été brisés, d'autres ont été emportés. Ce sont des passants qui ont signalé ces méfaits récents.

Ce sont les membres du comité d’entretien du site de la Grotte Notre-Dame de Lourdes qui ont constaté des dégradations. La nouvelle a suscité une vive émotion dans le quartier. Quelques membres du comité d’entretien se sont réunis pour évoquer les mesures à envisager pour la protection de ce lieu de culte. Il n’est cependant pas question de fermer ce site «qui a pour vocation d’accueillir les fidèles». Excédés par les malveillances à répétition, des bénévoles ont décidé d’expliciter et de renforcer la signalisation de ce «terrain privé, propriété du diocèse de Vannes, à la charge de la paroisse de Plouay et réservé au recueillement». Ils se proposent d’exercer une surveillance accrue du site, car «les exactions ont assez duré. Cela devient vraiment pénible, voire irritant». Le préjudice pourrait avoisiner le millier d’euros. La mairie a été informée et une plainte a été déposée à la gendarmerie.

L’Observatoire de la christianophobie a contacté la mairie de Plouay. « M. le maire est actuellement sur Paris » nous a expliqué le policier municipal qui a « constaté les dégradations avec M. le curé et un adjoint du maire ». Selon le policier il s’agirait du fait de « grands gamins du coin » et pas d’un acte christianophobe... [Comme par hasard, c'est toujours la même chanson. On attend les indignations ministérielles et gouvernementales...]

Sources :

- http://www.christianophobie.fr/?p=185

- http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-L-autel-de-la-Grotte-de-Notre-Dame-de-Lourdes-a-ete-profane-_56166-avd-20100611-58409128_actuLocale.Htm

- http://lorient.letelegramme.com/local/morbihan/lorient/plouay/plouay/grotte-de-lourdes-l-autel-a-ete-profane-11-06-2010-952367.php

(Publié sur le blog du Christ Roi)