Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 11 août 2010

Un vent de révolution libérale et laïciste s’empare de la Pologne …

L’opération de déchristianisation de la Pologne, bastion Catholique en Europe, avance doucement mais sûrement avec le lavage de cerveau OGZidental … Depuis la mort douteuse de Lech Kaczynski et de la succession au poste de chef d’Etat par l’ultra-libéral Bronislaw Komorowski, le camp laïcard a gagné tellement de points qu’on se serait cru en Turquie version Catholique hier soir devant la Palais présidentiel. Deux camps se sont affrontés : les laïcistes qui s’affirment tout de même “Catholiques” contre les Catholiques que les autres qualifient de “fanatiques” … Le tort de ceux-ci ? Défendre simplement une Croix symbolique sur la place publique …

Quelques milliers de personnes ont en effet manifesté contre la présence d’une Croix installée devant le Palais présidentiel et dédiée au président défunt Lech Kaczynski. Cette Croix en bois, installée spontanément par des scouts polonais après la catastrophe de l’avion présidentiel, devait être transférée la semaine dernière à l’église Saint-Anne toute proche, lors d’une cérémonie officielle.

Or, de pieux Polonais ont décidé qu’il n’en serait pas ainsi : ils tiennent actuellement une garde autour de la Croix depuis des jours afin d’empêcher l’Etat de faire le transfert, refusant à toute personnes extérieure d’en approcher … La Police n’a pas encore osé faire grand chose … Tous les soirs, des Catholiques se relaient pour prier et chanter des cantiques sous cette Croix …

Toutefois, un mouvement collectif “citoyen” s’est lancé sur Facebook afin de rassembler plusieurs centaines d’étudiants universitaires (qui sont plus intelligents que tout le monde parce qu’ils “pensent pas eux même”, c’est bien connu), hier, pour manifester contre le maintient de cette immense Croix sur la place publique … Des journaux ont interviewé des manifestants afin qu’ils expliquent leurs motivations … :

Nous vivons dans un état laïc et la place de la croix est à l’église et non pas devant la présidence“, Krzysztof Nowicki, étudiant en sociologie.

Ce ne sont pas des catholiques [en face, ndlr], ce sont dés fanatiques” et “Nous sommes venus ici, pour montrer que nous voulons vivre dans un état normal“, Kuba, étudiant en lettres modernes.

Il faudra nous expliquer ce qu’est un état “normal” … Un Etat où on banalise le rejet de Dieu, l’avortement, l’euthanasie, la drogue, la musique dégénérée, les tenues indécentes, les gay prides, les églises désertées et pillées, les cimetières profanés, le pouvoir juif intégriste, l’exploitation éhontée des travailleurs, etc … ? Ca doit être cela … Quel beau programme pour la Pologne !

Les partisans de Kaczynski (qui n’est pas exempt de tous reproches par rapport à son mandat, mais passons …) réclament le maintien de ce symbole jusqu‘à la construction d’un monument à sa mémoire, et à celle des autres victimes de la catastrophe aérienne de Smolensk.

Prières et soutiens à tous les Catholiques polonais qui font tout pour maintenir la flamme chrétienne dans leur pays, et ce, malgré des temps extrêmement difficiles pour l’Eglise … Courage, vos efforts ne seront pas vains !

Nous devons reconquérir toute l’Europe, il en va de l’avenir de nos enfants, de nos nations et de notre Salut. Il faut absolument redoubler d’efforts et d’imaginations pour reconquérir les terres Chrétiennes et rétablir le Règne Social de Notre Seigneur Jésus-Christ. Cela passe par plus de prières, plus d’évangélisations, plus de formations, plus d’implications dans la vie paroissiale et plus généralement chrétienne, plus de points en matière de taux démographiques … Il faut aussi reconquérir tous les secteurs que des entités minoritaires et parasitaires ont enlevé à nos peuples : médias, politique, économie, enseignement, culture, armée … Il faut que l’Eglise Catholique se réveille et se débarrasse du cancers Vatican II. Il faut nous montrer exemplaires face au monde et intransigeants avec les forces du Mal. D’ici à peu près un siècle et demi, étant donné que le combat va s’étaler sur plusieurs générations, il serait bon que la reconquista européenne soit achevée avec l’aide de Dieu.

Certains dirons que nous sommes fous. Nous leur répondrons que la folie de Dieu vaut mieux que la sagesse de tous les hommes (cfr Saint Paul). Oremus.

Source: Les Intransigeants