Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 04 juin 2010

Réactions à la dégradation de l'abbaye Saint-Léonard de Corbigny


L’association « Des racines et des elfes » a décidé de s'engager aux côtés du Groupement de Défense du Patrimoine Corbigeois dans sa lutte contre la dégradation de l’abbaye Saint-Léonard de Corbigny.

Présente depuis le 9ème siècle sur les terres de Corbigny, remaniée au 18ème siècle, l’abbaye Saint-Léonard est le bâtiment emblématique de cette petite cité nivernaise de 1500 habitants. La population y est très attachée depuis fort longtemps. Cet attachement, pas plus que le classement aux monuments historiques dont elle fait l’objet, n’ont pourtant suffit à la protéger des dégradations perpétrées récemment par « l’artiste » Lauwrence Weiner, représentant majeur de l’art conceptuel (défense de rire) à la demande d’élus coupés du peuple.

Les habitants de Corbigny ont donc vu fleurir sur la façade et l’escalier intérieur du monument des cartouches colorés peints à la va-vite contenant des groupes de mots sans signification autre que celle tirée de l’esprit tourmenté de leur concepteur.

Cette affaire est révélatrice du mépris dans lequel une certaine nomenklatura tient la population française. Non contente d’imposer à tous sa vision pseudo-éclairée (et au fond déjà tellement ringarde) de l’art, celle-ci dilapide allègrement la richesse produite jour après jour par tout un petit monde de travailleurs qui, de leur côté, peinent toujours plus à joindre les deux bouts. Le saccage de l’abbaye Saint-Léonard a coûté 85.000 euros au contribuable qui, à son corps défendant, paticipe ainsi à son propre déracinement, à l’acculturation décidés d’en-haut [Ndlr: et j'ai envie de dire à son propre appauvrissement]

L’abbaye a été rebaptisée Abéicité, sans doute pour mieux faire admettre par les « esprits simples » sa complète désacralisation et sa nouvelle vocation de pôle de rééducation culturelle.

Le Groupement de Défense du Patrimoine Corbigeois, constitué en réponse à cette agression est déjà fort du soutien de 200 adhérents.

L’association "Des racines et des elfes" entend faire entendre la voix des sans-grades, ceux à qui l’on ne demande jamais rien, ceux qui sont tout juste bon à se faire « éduquer » par des élites autoproclamées, sûres d’elles et dominatrices. Et invite à signer et à faire signer dans son entourage la pétition initiée par le GDPC, afin d'apporter à cette campagne le retentissement le plus large, bien au-delà des frontières de la Nièvre.

Work for the Abbaye de Corbigny (blue)

"Cette intervention s’inscrit, désormais, au cœur même d’une architecture qu’on aurait pu considérer comme figée, à tout jamais", lit-on. Des abbayes inchangées depuis des siècles, emblèmes de l'éternité et du divin, contredisent le dogme matérialiste, évolutionniste et progressiste de la société "moderne", il faut donc les libérer !

Le Frac Bourgogne qui a acquis l'"oeuvre de l’artiste" Krijn de Koning, intitulée Work for the Abbaye de Corbigny (blue) produite pour l’Abbaye de Corbigny, a reçu le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication (Direction régionale des affaires culturelles de Bourgogne), du Conseil régional de Bourgogne et du Conseil général de la Côte d’Or. Cette acquisition a également reçu le soutien de la Ville de Corbigny...

Toujours cette volonté politique de marier la Révolution avec le catholicisme, la tradition avec la modernité..., ici l'art classique avec l'art contemporain, mélanger les deux, quitte au final à se retrouver avec un produit obligatoirement métissé, digne exemple des "moyens plus contraignants encore" sarkozistes, le tout rebaptisé "art de notre temps" (sic)...

Sources :

- http://www.desracinesetdeselfes.com/defendons-notre-patrimoine/

- http://www.lepayscorbigeois.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=57&Itemid=75

(Source: Christ Roi: http://christroi.over-blog.com/ )

12:44 Publié dans Patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0)