Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 02 septembre 2010

La chapelle du Cimetière des Martyrs de Vezins à nouveau vandalisée

Ce n'est certes pas la première fois que la chapelle du Champ des Martyrs est attaquée. Mais cette fois le vandalisme a atteint des sommets !

C'est un lieu propice au recueillement, perdu au cœur de la forêt de Vezins. Cet isolement l'a, hélas, trop souvent exposé aux dégradations. La dernière en date, en juillet 2008, a visé l'oratoire adossé au dos de la chapelle. Mais aujourd'hui tout l'édifice est dévasté.

Vezins1.jpg

La chapelle en 2008

Un employé municipal, Michel Lefort, a été le premier a découvrir les dégâts au cours de son passage hebdomadaire. La chapelle semble avoir été ravagée par un ouragan. La porte fracassée s'ouvre sur un spectacle de désolation. Derrière, le petit oratoire n'est plus que ruines : vitraux et ex-voto brisés, bancs et prie-Dieu renversés et cassés. Les statues de Cathelineau et de Stofflet, placées trop haut, ont seules été épargnées. La propriétaire du lieu, Madame de Fougeroux, se désole : « Ce vandalisme dure depuis plus de 22 ans ! »

L'enquête de la gendarmerie fait état de nombreuses bouteilles d'alcool trouvées sur place. Mais on ignore encore la date précise des faits qui ont eu lieu entre mardi soir, où une messe avait été célébrée ici, et vendredi.

Vezins2.jpg

Vases à terre, statues renversées, ex-voto lacérés, livre d’or dégradé, vitraux explosés, portes dégondées : c’est le spectacle de désolation qu’a découvert Yzernay en fin de semaine, dans la chapelle et l’oratoire des Martyrs.

Vendredi dernier, en allant relever les poubelles, un employé communal a découvert « un spectacle de désolation » : vases à terre, statues renversées, ex-voto lacérés, livre de requêtes dégradé, vitraux explosés, portes dégondées. Dressé en souvenir d’un massacre de villageois pendant la Révolution par les colonnes infernales, l’oratoire a été spécialement ciblé. Il faut dire que dans la chapelle, après quatre saccages, peu d’objets demeuraient encore debout. Les premiers faits significatifs remontent à avril 1988 : les vitraux avaient été détruits, la statue du général Stofflet décapitée, la crypte profanée (des ossements avaient été éparpillés dans la forêt !!!).

Vezins3.jpg

Le vitrail brisé de l'oratoire (état en 2008)

Comment préserver la chapelle du Cimetière des Martyrs dans ces conditions ? « Il est temps que les cinq communes de la Communauté de Bocage prennent conscience que cette chapelle fait partie du patrimoine local, conclut Madame de Fougeroux. Il y a des initiatives à prendre pour protéger ce lieu de mémoire. »

Sources : http://guerredevendee.canalblog.com/archives/actualite/in...

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Yzernay-des-l...

Article publié sur le blog Légitimité Infos

Commentaires

Je suis atterre, je viens de decouvrir l horeur en ce nouveau saccage. J habite a la rochelle professionnellement mais je suis vendeen d origine et de naissance.Toute ma famille reside en vendee et en maine et loire. Je suis fier de mes origines et de leur passe historique. Bien evidemment je suis un passionne des guerres de vendee,documente et depuis nombreuses annees j ai parcouru les lieux de memoires en long et en large et le cimmetiere des martyrs a toujours fait partie a moi et a ma famille de notre itineraire.Nous nous y sommes toujours rendus avec dans un profond recueillement et une intense emotion et moi qui n y etait pas alle depuis quelques temps je decouvre aujourdhui la betise et la mechancete humaine dans toute sa splendeur. Ca me rends malade de voir dans quelle etat se trouve ce lieu saint et d en etre si loin! ! ! Je suis de tout coeur avec vous. christophe

Écrit par : marec | jeudi, 24 février 2011

Les commentaires sont fermés.