Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 11 mai 2009

Pour vivre heureux, vivons cachés...

Vous utilisez gmail ? Et pour quelque raison que ce soit, vous ne
souhaitez pas que votre fournisseur d'accès français puisse lire vos
mails quand ils transitent entre gmail et lui ? Du moins vous voulez
compliquer autant que possible les choses aux flics franchouilles
susceptibles de s'intéresser à vous ?

- Si vous utilisez votre compte gmail via un logiciel de courrier, pas
de problème : en principe les instructions de configuration vous ont
été fournies pour un accès en ssl, le même cryptage que les
transmissions de numéro de carte bancaire. Vérifiez quand même en
allant faire un tour dans votre logiciel et dans les conseils de
connexion de gmail (en résumé : port 995, ssl activé et
authentification par mot de passe).

- Si vous utilisez l'interface web, c'est un peu plus compliqué. Bien
sûr vous pouvez faire attention à taper https://gmail.com à chaque
fois à la main au lieu de http:// mais il y a plus simple : une fois
connecté allez en haut à droite dans "settings" puis tout en bas de la
page qui s'affiche dans la section "Browser connection" activez le
bouton radio "Always use https" et sauvegardez avec le bouton plus bas.

Voilà. Même si vous vous connectez en http, gmail vous redirigera en
httpS. Votre fournisseur français voit passer les paquets, mais ils
sont cryptés et il ne sait donc pas ce qu'il y a dedans. Pas cryptés
de manière rigoureusement indéchiffrable, mais assez pour rendre votre
surveillance compliquée : compliquée par le cryptage ssl, mais aussi
par le fait qu'un éventuel flic hadopiesque ou autre devra avouer pour
produire un de vos mails venant directement de votre FAI qu'il a
réussi à casser un code ssl. Et ça les banques (qui jurent leur grands
dieux que c'est ultra-sûr) et les FAI n'aiment pas du tout qu'on
affirme que c'est long et compliqué mais possible, surtout devant un
tribunal.

Changer votre mot de passe une fois la manipulation effectuée peut
être une bonne idée : le changement de mot de passe passera aussi en
crypté, et votre FAI français n'aura donc pas de connaissance possible
du nouveau mot de passe.


Source: http://forumnatio.ueuo.com/viewtopic.php?t=9618 (Attention! Nous ne partageons pas certains aspects de ce forum)

15:03 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Merci pour ces informations, et bon courage!

Écrit par : Pirée | mercredi, 13 mai 2009

Pour être franc, même si cette technique peut être utile, je ne vois pas vraiment pourquoi ce serait à nous de nous cacher. Il et vrai qu'il faut rester prudent, mais si ce n'est qu'une question de surveillance, ceux qui veulent savoir ce qu'on fait le sauront toujours d'une manière ou d'une autre ! L'honnêteté n'est plus de mise aujourd'hui pour ces gens pourris par le système, et la justice n'est pas ce qu'elle devrait être. Et si nous devons passer par là, alors moi je dis qu'il faut fare du bruit (médiatiquement) pour qu'il puisse y avoir des gens qui se posent des questions, qui réfléchissent (aujourd'hui les gens ne pensent plus !). Et faire ce genre d'opération risque plus de concentrer les "surveilleurs" sur nous comme étant ceux qui se cachent. On pourrait aussi coder les messages (la cryptologie est plutôt vaste (!) et pas forcément difficile à utiliser). Pas la peine de se cacher si nous ne faisons que le bien... Evitons juste de passer les documents trop risqués par la voie informatique.

Écrit par : DJ | mardi, 19 mai 2009

Les commentaires sont fermés.